Quel son les bienfaits de l’huile d’olive ?

L’excès de gras augmente le risque d’une pathologie cardiovasculaire chez l’humain. Mais force est de constater que toutes les matières grasses ne se valent pas. En effet, certaines sont indispensables à l’organisme. C’est le cas de l’huile d’olive qui présente des qualités nutritionnelles différentes des autres de par sa composition en gras. Comme l’indique son nom, il s’agit d’une huile végétale qui provient de la pression des olives. D’usage courant dans la cuisine méditerranéenne, elle est réputée riche en Oméga 9. Ce dernier est un acide gras protecteur contre les pathologies cardiovasculaires, inflammatoires et quelques types de cancer. Cet article vous informe un peu plus sur cette huile.
acheter huile d'olive biovancia

De quoi se compose l’huile d’olive ?

À l’instar des autres huiles végétales, l’huile d’olive renferme des acides gras. Il y en a des saturés, des polyinsaturés comme les oméga 6 et 3, et les mono-insaturés (oméga 9). Pour ce qui est de sa teneur en acide gras, tout dépend de sa qualité et de la technique de pressage ayant conduit à son élaboration.

Néanmoins, la teneur moyenne en acide gras de cette huile est estimée à :

  • 1 % d’oméga 3 ;
  • 9 % d’oméga 6 ;
  • 15 % d’acides gras saturés ;
  • 75 % d’oméga 9.

En dehors de cela, l’huile d’olive est également pourvue d’antioxydants, plus particulièrement de vitamine E, de polyphénols, de carotène, etc. À titre informatif, les acides gras saturés se retrouvent généralement dans les produits d’origine animale comme la viande, le lait, le fromage, le beurre, etc.

Quels sont les bienfaits reconnus à l’huile d’olive ?

L’huile d’olive est pourvue de nutriments essentiels pour le bien-être de l’organisme. Sa consommation régulière et sans excès concours à la prévention de diverses maladies. Ainsi, ses avantages sont énormes.

Lire aussi :  Quels sont les signes d'un problème de prostate ?

Protection du cœur

L’huile d’olive contient des acides gras mono-insaturés et ils prennent la qualification de “bonnes graisses”. Ces dernières s’activent à rétablir l’équilibre entre les gras insaturés et les saturés (régulation du “Taux de mauvais cholestérol”). Elles rendent aussi plus optimal le fonctionnement cardiaque. Par ailleurs, ce corps gras riche en oméga 9 et pourvue d’antioxydants réduit le risque d’AVC, d’infarctus du myocarde, de diabète de type 2, d’athérosclérose et d’autres pathologies coronariennes.

Combattre l’acné

L’huile d’olive est idéale pour purifier le corps. Ainsi, elle aide à venir à bout des acnés. Elle peut être associée à une goutte d’huile de lavande puis appliquez grâce à un coton-tige sur l’acné pour un résultat rapide. En plus, elle ne graisse pas la peau et ne la luise pas davantage non plus.
acheter huile d'olive biovancia

Détendre les mains sèches

Comme évoquée au début, cette huile végétale contient des acides gras. Ces derniers sont réputés maintenir l’équilibre lipidique cutané, et cela est très bénéfique pour les cas de mains sèches, gercées ou rougies. Une simple application directe suivie d’un bon massage pour favoriser sa pénétration suffit pour apaiser le mal.

Hydratation du corps

L’huile d’olive a des vertus nourrissantes lui permettant l’hydratation en profondeur de la peau. Une application directe sur les parties sèches ou rugueuses du corps est recommandée. Mélangé à du gros sel, c’est aussi une base pour un produit exfoliant maison.

Hydratation des cheveux secs

Elle contient des nutriments utiles pour la nutrition des cheveux. Cette huile nourrit en profondeur le cuir chevelu et convient surtout pour les cheveux crépus ou secs. Vous pouvez en user en tant que soin préparatoire sur une durée de 20 minutes avant l’application d’un shampooing.

Préviens le cancer

Selon une étude menée par les scientifiques, les consommateurs réguliers de l’huile issue de l’olive se préservent de certains types de cancer. En effet, elle réduit de 38 % le risque d’avoir un cancer du sein, un cancer colorectal, un cancer du système digestif supérieur et celui de l’appareil respiratoire.

Il reste beaucoup d’autres avantages reconnus à ce corps gras à base d’olive. C’est une anti-ride, un démaquillant naturel, un stimulant pour la repousse des cils, un anti-inflammatoire, etc.

Lire aussi :  Que vaut Tisane Pureté de Nutrazenith ?

Huile d’olive : quels sont ses méfaits ?

En partant sur la base qu’il s’agit d’une huile, il est clair qu’elle est très grasse et pleine de calories. Elle contient 99 % de lipides, l’équivalence de 900 calories pour 100 g. Ainsi, une cuillère à soupe de cette huile végétale correspond à 10 à 12 g d’huile et donc 90 voire 100 calories. Au même titre que les autres corps gras, son abus est dangereux pour la santé.

En effet, l’excès d’huile d’olive porte préjudice au système cardiovasculaire. Sachez que le surplus de lipides entraîne l’obésité et la prise de poids. Cela peut continuer avec l’accumulation de mauvais cholestérol dans les artères, l’hypertension artérielle, etc.

Entre autres, il est déconseillé de la porter à feu élevé. C’est-à-dire que ce n’est pas une huile de friture. Chauffée à +216 °C, elle est dépourvue de toutes ses qualités nutritionnelles et de ses antioxydants. Elle laisse place à des produits toxiques pour l’organisme nommés PATO (produits d’altération thermo-oxydative).

Quelle huile d’olive choisir ?

acheter huile d'olive biovancia

Pour choisir votre huile, et surtout celle qui sera de qualité, il est recommandé de faire l’option de :

  • Une huile vierge ou ;
  • Une huile extra-vierge.

L’huile d’olive vierge

Il s’agit d’une parfaite essence d’olives sans aucun ajout et auquel rien n’a été retranché. Elle est sans additif et bio. Les procédés d’obtention de cette huile sont purement mécaniques ou physiques. Ils se déroulent dans des conditions thermiques n’entraînant aucune altération de l’huile. Le taux d’acidité de l’huile figure également comme un facteur qualité. Ainsi, plus bas, il est, et meilleure c’est.

L’huile d’olive extra-vierge

Il s’agit d’une huile vierge de fruits d’olivier disposant d’un taux d’acidité hyper faible avec des qualités gustatives super élevées. Le taux d’acidité qu’elle renferme ne peut dépasser 1 gramme pour 100 grammes d’huile. C’est donc de la crème des huiles d’olive dont il s’agit. Elle est fortement recommandée en raison de sa forte teneur en oméga 9.

Pourquoi les huiles vierges ou extra-vierges uniquement ?

Lorsqu’au cours de votre choix, vous ne trouvez aucune bouteille d’huile d’olive avec ces deux mentions (vierge, extra-vierge), ne vous affolez pas. En effet, il existe une troisième catégorie d’huile. Mais il est dit qu’il s’agit d’un mixage de plusieurs huiles vierges raffinées (chauffées). Cela voudrait dire que la qualité nutritionnelle n’y ait pas ou est moindre. C’est aussi la raison pour laquelle l’on n’en fait pas mention comme huile à choisir.

Lire aussi :  Peut-on travailler avec une discopathie cervicale ?

Les huiles vierges obtenues par une pression mécanique sont considérées comme ayant été soumises à zéro traitement chimique et sans raffinage. De telles mentions sont faites sur l’étiquette de l’huile pour vous orienter. Entre autres, portez votre choix sur une huile d’olive stockée dans un bidon en métal ou dans une bouteille non-transparent en plastique. Ces types de contenants permettent d’empêcher l’altération des nutriments, car la lumière modifie leur structure.

Quelle est la meilleure manière de consommer l’huile d’olive ?

Pour commencer, à partir de sa date d’ouverture, elle doit être consommée dans les 3 ou 4 mois qui suivent. Ceci parce qu’au fur et à mesure du temps, elle perd en qualité et tend à devenir rance. Cela est surtout dû au contact avec l’air.

Pour ce qui est de sa consommation proprement dite, il est beaucoup plus bénéfique de la consommer cru. C’est-à-dire par application directe sur les repas ou préparations (salades, vinaigrette, etc.). Pour garder une bonne santé, une à deux cuillères à soupe d’huile d’olive suffisent pour l’alimentation journalière.

De même que toutes les huiles végétales, cette huile naturelle dispose d’un point de fumée. Il s’agit de la température maximale à laquelle elle peut être chauffée sans entraîner la formation de composés toxiques. Le point de fumée de l’huile de fruits d’olivier est fonction de sa qualité. Mais de façon générale, il se situe entre 160 et 216 °C.

5/5 - (1 vote)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *